• Galets roulés
  • Argile rouge

Terroir / climatologie/ géologie

A l’Ermitage du Pic Saint Loup, l’équilibre du vin naît d’un mariage subtil et réussi de cépages nobles et de différents terroirs–argilo-calcaires, terre rouge, gravette ou galets.

Plusieurs sols composant l’appellation ont pu être identifiés et les vins s’expriment au travers de leurs spécificités : calcaires durs, calcaires tendres, conglomérats, dolomies, éboulis calcaires d’origine fluviale ou cryoclastique, marnes.

L’analyse des facteurs climatiques prouve qu’ils contribuent à la typicité des vins et ont un effet significatif sur l’expression organoleptique de ces derniers. On parle de « singularité climatique du Pic Saint Loup qui subsiste quel que soit le millésime ».

Le facteur hydrique influence directement le comportement de la vigne et le bilan pluviométrique sur le cycle de production est réparti harmonieusement : précipitations hivernales suffisantes pour la reconstitution des stocks en eau du sol et creux estival assurant une sècheresse modérée, favorable à la qualité de ces derniers.

Dans la zone du Pic Saint Loup, lors du cycle de maturation des raisins, les amplitudes thermiques sont marquées, notamment en été où les journées sont chaudes et les nuits fraîches. Ces variantes thermiques constituent une particularité climatique du Pic Saint Loup, facteur de typicité du vin.



SPIP | Espace pro | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0